François et Claude étaient des amis de longue date qui s’étaient rencontrés à l’école primaire à Montréal. Ils ont toujours gardé contact même s’ils n’habitaient plus la même région. Avant de mourir, François, qui ne s’était jamais marié, a désigné son meilleur ami Claude comme liquidateur.

Claude éprouvait des doutes quant à la façon de gérer la succession de son ami qui avait prévu d’importants dons de charité et des legs à plusieurs neveux et nièces que Claude n’avait jamais rencontrés. Pire encore, au moment de son décès, François vivait à Montréal et Claude habitait Rimouski.

Alors qu’il se trouvait à Montréal pour les funérailles de François, Claude s’est rendu dans une succursale de RBC pour gérer les comptes qu’il y détenait. Il a discuté de sa situation avec un représentant du service à la clientèle qui lui a suggéré de rencontrer un Conseiller en Trust Royal. Après avoir évalué ses besoins, Trust Royal a pu aider Claude à remplir son rôle de liquidateur en assumant l’administration complète de la succession de François, y compris la gestion des legs de charité, la vente de la maison familiale et l’organisation d’un encan pour vendre les biens qui s’y trouvaient et ce, en laissant à Claude le pouvoir décisionnel final.

Les bénéficiaires de François ont été enchantés du professionnalisme et de l’expertise de l’équipe de Trust Royal qui a permis à Claude d’exécuter les dernières volontés de son ami de façon efficace et transparente pour toutes les parties en cause. Ainsi, Claude a pu s’acquitter de ses responsabilités de liquidateur à partir de chez lui, ce qui l’a grandement aidé à régler l’ensemble de la succession.